Dans ce résumé, vous apprendrez à desserrer vos freins pour vous améliorer mentalement.

Il contient des réponses pour briser le cercle vicieux de la non-réalisation de soi pour vivre la vie que vous voulez. Vous explorerez 13 voies qui vous conduiront à progresser mentalement, à conquérir vos peurs et à devenir une personne sûre de ses forces.

Ne gaspillez pas de l’énergie inutilement

Vous ne pouvez pas échapper aux malheurs qui jalonnent la vie.  Mais vous pouvez changer la façon dont vous y répondez.

Disons que vous ayez été victime d’un accident et que vous vous retrouvez à l’hôpital. Vos blessures sont assez sévères. N’aggravez pas les choses en vous apitoyant sur vous-même !

 

Ne vous apitoyez pas sur vous-même !

Cela entraîne toutes sortes démotions négatives qui vous empêchent de progresser.

Repensez un instant à votre hypothétique accident. Dans cette situation, deux options se présentent devant vous : vous pouvez rassembler toute votre énergie et la canaliser pour essayer d’améliorer votre état. Vous avez également la possibilité de vous plaindre contre votre mauvaise fortune et de vous enfermer mentalement dans un cycle d’amertume.

 

Ne cherchez pas à tout contrôler !

Essayer de tout contrôler dans votre vie est un piège dans lequel vous êtes susceptible de tomber. Même si nous savons que beaucoup de choses dans la vie sont au-delà de notre contrôle personnel, nous nous accrochons souvent à l’illusion qu’il est possible de contrôler plusieurs des paramètres de notre existence.

Bien que cette croyance est un moyen légitime de gérer l’anxiété, c’est aussi une forme de désordre intérieur qui peut nuire à vos relations.

A la suite de son divorce, James avait peur que son ex-femme essaye de monter sa fille contre lui en achetant à sa fille des cadeaux onéreux que James lui-même ne pouvait pas se permettre. Mais au lieu de passer du temps avec sa fille et de lui montrer combien il l’aimait, il gaspillait son énergie en essayant de contrôler le comportement de son ex-femme. Sa manière d’agir a fini par nuire à sa relation avec sa fille.

Se plaindre de ne pas obtenir quelque chose que vous croyez mériter est un gaspillage d’énergie. Le monde ne vous doit rien – mais si vous vous permettez de croire le contraire, vous finirez peut-être par entretenir de l’amertume.

 

Les individus mentalement forts ne se concentrent pas trop sur les pensées et les sentiments des autres

 

Est-ce que vous vous souciez de ce que les autres pensent de vous ?

Bien sûr, il est naturel de s’en préoccuper un peu, mais lorsque vous vous en inquiétez trop, vous laissez les autres définir votre estime de vous – ce qui leur donne du pouvoir.

Voyez-les de cette façon – si vous permettez à d’autres personnes de dicter votre comportement, vous vous rendez vulnérable à la manipulation.

Pour comprendre ce principe, considérez les pressions entourant l’éducation d’un enfant. Les enfants dépendent de ce que les adultes pensent et disent. Les parents utilisent souvent cette dépendance pour que les enfants se comportent d’une certaine manière.

Une mère pourrait dire à sa fille que “les grandes filles” ne grimpaient pas aux arbres en portant leur plus belle robe. Comme l’enfant veut être considéré comme une « grande fille», il modifie son comportement.

 

Acquérez une solide maîtrise de vous même !

D’autre part, les adultes mentalement forts gardent le contrôle de leurs actions et de leurs émotions, refusant de donner à d’autres le pouvoir de les faire se sentir mal ou inférieur.

La clé est d’arrêter d’essayer de plaire aux gens. Si une personne près de chez vous est bouleversée, respirez profondément et n’oubliez pas qu’il n’est pas de votre responsabilité de la rendre heureuse. (Et ne vous inquiétez pas, elle ne vous abandonnera pas juste parce que vous ne vous n’accourez pas immédiatement à son secours)

Bien sûr, les expériences douloureuses du passé pourraient rendre ce comportement difficile à adopter. Les enfants de parents alcooliques, par exemple, deviennent souvent des personnes exagérément complaisantes, car ce type de comportement était la seule façon de gérer le comportement imprévisible d’un parent sous l’influence de l’alcool.

Rappelez-vous que prendre soin de vous n’est pas égoïste. Il ne s’agit pas de mettre les autres en premier, il vous suffit de traiter votre prochain comme vous souhaiteriez que les autres vous traitent.

 

La peur vous empêche de prendre des risques, de changer votre routine quotidienne et d’avancer

 

Avez-vous peur de changer ?

Le changement peut être effrayant, alors que la stabilité est réconfortante. Même lorsque vos routines quotidiennes sont malsaines, elles vont sont familières et vous installent dans un climat de sécurité.

Une telle habitude familière et réconfortante peut vous faire surestimer la quantité de tracas qu’un changement pourrait apporter. Et, par conséquent, vous n’êtes pas en capacité de prendre des mesures.

Cependant, songez à la facilité de mettre en œuvre quelques petits changements pour améliorer votre santé, par exemple. Vous pouvez commencer par manger moins de bonbons, et peut-être par marcher chaque jour après le travail.

Ce n’est pas trop effrayant, n’est-ce pas ?

Richard a cessé depuis longtemps de suivre des régimes. Pourquoi ? Parce qu’il a peur de faire plusieurs gros changements d’un seul coup. Il est convaincu qu’il sera contraint d’éliminer toute la malbouffe et de passer tout son temps libre à la gym. Et cette pensée rend beaucoup plus difficile toute entame d’un régime.

 

Ne surestimez pas les risques !

La surestimation de la quantité de risque dans un changement peut être également limitante. Dale, qui travaille comme enseignant, rêvait de créer sa propre entreprise. Mais il craignait de quitter son travail, et de finir par ne plus avoir aucune source de revenu.

Mais après avoir exploré ses possibilités, Dale s’est rendu compte qu’il avait surestimé le risque. Il a décidé de garder son travail d’enseignant à temps partiel et de tenter sa chance en tant qu’entrepreneur.

Comme vous pouvez le voir, l’analyse méthodique d’une situation peut éliminer la peur et vous encourager à faire un pas en direction de vos rêves.

Beaucoup de gens ne progressent plus car ils sont focalisés sur leurs erreurs commises par le passé. Au lieu de chercher de nouvelles choses à accomplir, nous nous concentrons souvent sur des choses qui ont mal tourné dans le passé.

Si vous voulez aller de l’avant, vous devez vous pardonner vos erreurs passées et cesser de vous inquiéter de les reproduire à l’avenir.

Êtes-vous victimes de vos mauvaises habitudes ?

Du point de vue d’un enfant, le mensonge peut s’expliquer de la manière suivante : lorsqu’un enfant confesse une erreur, il risque de subir les moqueries de ses camarades de classes.

Malheureusement, nous conservons souvent cette attitude à l’âge adulte.

 

Assumez vos erreurs !

Lorsque nous évitons de faire face aux conséquences de nos actions, cela nous empêche d’apprendre de nos erreurs.

Par conséquent, nous finissons par répéter les mêmes erreurs, encore et encore.

Imaginons que vous êtes un apprenti coiffeur et que vous manquiez votre première coloration. Par votre faute, les cheveux de votre cliente sont devenus vert. Heureusement, elle accepte de ne pas en dire un mot, en échange d’un dédommagement de 200 euros.

Maintenant, vous pouvez vous détendre, n’est-ce pas ? Votre patron ne vous licenciera pas. C’est peut-être le cas, mais vous n’apprendrez pas de votre erreur. La même chose se produira la prochaine fois que vous devrez faire une coloration !

 

N’abandonnez pas après un échec !

Abandonner au premier échec est une autre mauvaise habitude susceptible de vous empêcher d’avancer. Même les champions échouent, encore et encore, avant d’atteindre leurs rêves.

Pensez-vous que la star de tennis Serena Williams arrêterait de pratiquer son sport au moindre match perdu, en remettant en question ses capacités ? Bien sûr que non.

Persévérer face à l’échec est ce qui sépare les champions du peloton.

L’échec n’est pas le seul obstacle que vous rencontrerez sur le chemin du succès. Les gens ont également tendance à abandonner lorsqu’ils n’obtiennent pas de résultats immédiats.

Certes, cette attitude est compréhensible dans un monde où il nous faut deux minutes pour cuisiner un repas au four à micro-ondes.

Le monde moderne nous encourage à rechercher une satisfaction immédiate et des résultats rapides. Mais la plupart du temps, atteindre vos objectifs ne sera pas facile. Vous feriez mieux de vous préparer à long terme et d’utiliser votre temps et votre énergie à bon escient.

 

Déconnectez-vous de Facebook !

 

À quelle fréquence vous lisez-vous des publications sur Facebook, en enviant ce que d’autres personnes ont ou font ?

En agissant ainsi, vous empoisonnez votre propre puit. Combattre d’autres personnes pour réussir dans la vie ou pour obtenir plus de “choses” ne vous mènera qu’à cultiver du ressentiment.

Et le sentiment de ressentiment nous fait oublier ce dont nous avons vraiment besoin dans la vie.

Si vous vous manquez de confiance en vous, vous êtes plus susceptible de définir votre estime de vous-même en vous comparant aux autres. Et ce travers peut vous enfermer dans une course sans fin, travaillant 24 heures sur 24 pour acheter une voiture chère ou posséder une maison chic.

 

Mais pensez-y : les biens matériels importent-ils vraiment autant ?

Nous avons besoin de relations profondes et d’amour plus que tout autre chose. Si vous passez tout votre temps au bureau, vous allez perdre des opportunités de passer des moments de qualité avec vos amis et votre famille.

De plus, il est impossible d’avoir de vrais amis si vous passez tout votre temps à envier ce que vos amis ont ou ce qu’ils font de leur temps. La jalousie conduit également les gens à mentir ou à saboter les autres pour aller de l’avant – pas le genre de comportement qui favorise de bonnes relations.

Il est facile de perdre contact avec les valeurs qui vous sont chères si vous ne vous réservez jamais des moments de paix et de solitude. Nous avons tous besoin de temps pour nous détendre, réfléchir à nos soucis et nous sentir vivre pleinement.

 

Découvrez l’art de savoir vivre déconnecté

Malheureusement, être seul et ne rien faire est mal vu dans la société. (Bien sûr, beaucoup d’entre nous évitent une vraie solitude même lorsqu’ils sont seuls, en surfant sur Internet ou en regardant la télévision).

Il y a une pression considérable pour que les gens soient actifs tout le temps. N’est-il pas terrible de rester à la maison parce qu’on est malade alors que tout le monde est sorti le samedi soir, pour aller s’amuser?

Eh bien, et si vous restiez à la maison simplement parce que vous voulez réfléchir à un problème personnel ? Trouver la force d’être à l’aise lorsque nous sommes seul est une chose que nous pouvons cultiver.

 

Apprenez à gérer vos émotions négatives pour augmenter votre force mentale chaque jour

La force mentale ne consiste pas à enterrer vos émotions. Il s’agit au contraire d’exploiter votre pouvoir intérieur pour faire face à la douleur et à la faiblesse.

Vous pouvez apprendre à le faire en devenant votre propre entraîneur !

 

Recenser vos mauvaises habitudes !

Commencez par adopter un regard droit et honnête sur votre comportement afin d’identifier toutes les mauvaises habitudes qui compromettent vos objectifs.

Considérez toutes les choses que les personnes mentalement fortes ne font pas et découvrez celles qui sont présentes dans votre propre comportement. Ensuite, devenez une personne plus forte en changeant ces habitudes, une par une.

Pour commencer, si vous permettez à des sentiments négatifs de vous ronger essayez de vous entraîner à changer vos émotions négatives lorsque vous les éprouvez.

Par exemple, nous avons parlé de la jalousie précédemment. Lorsque vous remarquez que vous vous comparez à d’autres ou que vous désirez des choses que vos amis ont, prenez un instant de recul. Rappelez-vous que ce n’est pas la bonne façon de mesurer votre estime de vous-même.

 

Vous avez vos propres compétences, talents et expériences

Au lieu de cela, faites une liste de vos objectifs et de vos valeurs. Ensuite, créez une définition personnelle du succès. De cette façon, la prochaine fois que vous vous sentirez jaloux, vous pourrez lire la liste pour vous rappeler que votre chemin est différent – et unique.

Faites attention à entretenir des pensées réalistes.

 

Oubliez vos échecs passés

Beaucoup de gens permettent à leur passé de saboter le présent, pensant que tout autre comportement serait une forme déni. Au contraire, refuser de s’attarder sur le passé est la preuve que vous avez fait la paix avec cette période, que vous avez appris de vos leçons passées et que vous avez commencé à vivre votre vie dans le présent.

Et c’est tout ! Une fois que vous commencez à accorder plus d’attention à vos émotions et à leur influence sur vos pensées et vos comportements, vous serez sur le chemin vers une amélioration de votre force mentale !

Le message clé de ce livre :

Pour devenir plus fort mentalement, vous devez développer une meilleure compréhension de vos pensées, de votre comportement et de vos émotions. Apprendre à contrôler vos émotions et à réduire les sentiments négatifs aidera à changer votre mentalité, ce qui vous permettra de prendre des décisions sereinement.

 

A vous de jouer…

Comment améliorez-vous votre force mentale, que pensez-vous des propositions de Amy Morin ?

 

 

“Pensez différemment, brisez les codes et VIVEZ vos rêves !”                                                                           Sébastien BEL
13 clés pour doper sa force mentale de Amy Morin was last modified: by