Utilisez des tests A/B pour optimiser votre produit

 

Déterminez quelles fonctionnalités comptent pour vos clients !

Les caractéristiques qui apportent de la valeur sont celles qui aident l’entreprise à attirer plus de clients ou à augmenter ses revenus. Celles qui ne le font pas constitue un gaspillage.

Une façon intelligente de distinguer entre la valeur et les pertes est le test A/B. Chaque fois que vous envisagez d’ajouter une fonctionnalité ou de modifier une version existante, créez deux versions de votre produit : une avec la nouvelle fonctionnalité et une sans elle. En testant les deux versions, vous verrez quel est le produit le plus attrayant pour les clients.

 

Imitez les entreprises de VPC !

Les premières entreprises qui utilisaient cette technique étaient des entreprises de vente par correspondance. Par exemple, pour savoir si une nouvelle mise en page du catalogue augmenterait les commandes, ils imprimaient deux versions de celui-ci: 50 pour cent de leurs clients recevaient l’ancien design et 50 pour cent recevaient un nouveau design. Les catalogues étaient identiques dans leur contenu et les clients étaient divisés au hasard, de sorte que les entreprises devaient simplement comparer le nombre de commandes par chaque groupe. Ces données ont répondu à la question de savoir si le nouveau design était une amélioration ou non.

 

Testez toutes modifications !

Dans le même esprit, pour tout démarrage, la start-up peut tester toutes les modifications possibles avant de les implémenter. Vous voulez savoir si votre site fonctionne mieux en rouge qu’en bleu ?  Pourquoi ne pas créer deux versions de test et suivre les taux de clics des clients pendant quelques jours ?

Tout changement que vous souhaitez apporter à votre produit devrait être testé avec cette approche semi-scientifique avant de l’implémenter.

Utilisez des tests A/B pour optimiser votre produit.

 

Pour trouver le bon modèle d’entreprise pour votre entreprise, vous devez généralement changer

 

La clef n’est pas dans la persévérance !

Beaucoup de start-ups croient au mythe populaire selon lequel la clé de la création d’une entreprise prospère est la persévérance et une volonté de fer : un fondateur héroïque a une idée brillante et fait face à de nombreux revers jusqu’à ce que l’idée devienne un succès.

Mais cette façon de penser conduit la plupart des start-up dans le soi-disant pays des morts-vivants. Comme des zombies insensés, ils ne peuvent tout simplement pas prendre un indice et continueront à travailler dur pour vendre un produit que le marché ne veut tout simplement pas.

Pour éviter cela, vous devriez continuer à vous demander comment vous devez changer votre produit pour l’améliorer et l’aider à trouver son marché.

 

Écoutez-vos clients et changez !

En outre, vous devriez périodiquement vous demander si un changement pourrait être envisagé.

Un changement peut prendre de nombreuses formes, telles que : la redéfinition de la valeur de base ou de votre produit. Choisir de poursuivre un segment de clientèle différent ou changer votre principal canal de vente.

Une caractéristique principale d’un changement est que les hypothèses de base derrière le démarrage ont changé, et donc de nouvelles hypothèses doivent être testées.

 

Tenez des réunions de changement !

Décider de changer peut-être difficile et, par conséquent, les start-ups les évitent souvent et reportent l’adoption de cette décision. C’est pourquoi, il est avantageux de tenir des réunions sur les changements une fois par mois. Dans ces réunions, portez un regard honnête sur les données que vous avez recueillies et demandez-vous si vous pourriez être un zombie qui a besoin d’un changement.

Beaucoup de start-ups ont dû changer quelques fois avant de devenir finalement des entreprises prospères. Prenez Groupon : ils ont commencé comme plate-forme la collecte de fonds, et plus tard se sont transformés en la plate-forme d’offres quotidiennes que nous connaissons aujourd’hui.

Pour trouver le bon modèle d’entreprise pour votre entreprise, vous devez généralement changer.

 

Concentrer-vous sur un moteur de croissance pour développer la valeur de votre produit !

Une partie fondamentale de tout modèle d’entreprise est un moteur de croissance qui garantit que la société ne stagne pas.

Il existe trois types différents de moteurs de croissance :

 

Le moteur de croissance “conservateur”

Le moteur conservateur fonctionne en conservant les clients existants qui génèrent déjà un flux constant de revenus. L’objectif n’est pas de gagner de nouveaux clients en investissant dans le marketing, mais plutôt de faire en sorte que les clients actuels utilisent le produit encore plus souvent en offrant de nouvelles fonctionnalités ou un excellent service.

 

Le moteur de croissance “viral”

Le moteur viral fonctionne en amenant les clients existants à prendre soin du marketing de l’entreprise. La prise en compte du produit se propage chez vos clients cibles par le bouche à oreille. Cela peut vous épargner beaucoup de dépenses de marketing, donc vous devriez rendre aussi facile que possible pour les clients de s’engager dans ce type de marketing viral.

Un exemple célèbre d’un moteur viral de croissance est la signature automatique de courrier électronique de Hotmail : “P.S. Obtenez votre e-mail gratuit sur Hotmail. ”

 

Le moteur de croissance “rémunéré”

Enfin, un moteur rémunéré fonctionne en investissant dans le marketing, par exemple grâce à la publicité en ligne payante. Bien sûr, cela n’est durable que si les clients existants apportent suffisamment de revenus pour s’assurer que les coûts par acquisition de l’utilisateur sont inférieurs à la valeur à vie de l’utilisateur.

 

En général, vous pouvez engager les trois moteurs de croissance en même temps, mais il est souvent sage de se concentrer sur un seul d’entre eux au début, de sorte qu’il prenne de la vitesse le plus rapidement possible.

En mettant l’accent sur un moteur de croissance, il est plus facile d’évaluer le succès de nouvelles fonctionnalités : si elles aident le moteur de croissance à gagner de la vitesse, elles sont précieuses. Sinon, elles constituent des pertes.

Chaque démarrage devrait d’abord se concentrer sur un moteur de croissance.

 

 

A vous de jouer…

Quel moteur de croissance avez-vous choisi ?

Avez-vous été contraint de changer en cours de route ?

Comment préparez-vous le changement dans votre entreprise ?

 

Partie 1

Comment démarrer une start-up ? (1)

Partie 2

Comment démarrer une start-up ? (2)

“Pensez différemment, brisez les codes et VIVEZ vos rêves !”                                                                           Sébastien BEL

 

Comment démarrer une start-up ? (3) Développez la valeur was last modified: by