Chaque carrière passe par trois phases : la phase d’aspiration, la phase de promesse et la phase de momentum

 

Considérez les cheminements des carrières d’un médecin et celles d’un ingénieur en mécanique. Ils sont certainement différents, mais ils passent tous deux par les mêmes trois phases : la phase d’aspiration, la phase de promesse et la phase de momentum.

 

La phase d’aspiration

La phase d’aspiration débute au cours de vos études et se poursuit pendant vos premières années dans le monde du travail. Cette période concerne la découverte, l’introspection et la connaissance de soi. Rappelez-vous de cela :  votre valeur sur le marché du travail est presque entièrement déterminée par votre potentiel.

Durant la phase d’aspiration, il est important d’essayer autant de tâches et que possible. C’est ainsi que vous découvrirez vos forces, vos faiblesses et vos intérêts et que vous acquerrez vos compétences commercialisables. Un ingénieur en mécanique, par exemple, pourrait expérimenter différents stages et apprentissages pour savoir s’il est intéressé par le développement de produits ou s’il préfère aider l’équipe en tant que chef de projet.

 

La phase de promesse

La phase de promesse commence avec votre premier ou deuxième emploi. Vous continuerez à développer vos forces durant la phase de promesse, mais vous commencerez également à développer des compétences professionnelles spécifiques et à apporter des contributions significatives à votre organisation.

 

Ainsi, un ingénieur en mécanique intéressé par le développement pourrait se spécialiser dans les moteurs à combustion de l’entreprise. Lorsque vous commencez à exploiter votre potentiel initial, vous êtes dans la phase de promesse.

 

La phase de Momentum

La phase Momentum se déroule au début de la trentaine jusqu’au début ou au milieu de la quarantaine. C’est à ce moment-là, grâce aux compétences et aux relations que vous avez acquises durant les phases précédentes, vous pouvez mieux surmonter les obstacles les plus difficiles. Vous deviendrez un atout beaucoup plus précieux dans votre secteur et pourrez travailler dans plusieurs secteurs.

 

Ainsi, un ingénieur en mécanique qui a développé ses compétences dans le domaine des moteurs à combustion pourrait essayer de travailler sur des turbines dans l’industrie aéronautique quand elle est dans la phase Momentum.

 

Passez du temps à chercher des entretiens significatifs et présentez-vous d’une manière directe

 

Une fois que vous savez ce vous voulez privilégier dans votre triangle de carrière, la prochaine étape consiste à déterminer comment y parvenir.

 

Faites vous remarquer dans votre domaine.

 

Beaucoup de gens commencent par développer leur profil LinkedIn – mais comment vous démarquer ?

Il existe plusieurs astuces pour gérer votre profil LinkedIn. Tout d’abord, rappelez-vous que le nombre de connexions que vous avez n’est pas proportionnel à votre statut. Il est généralement préférable d’ajouter des personnes que vous connaissez personnellement.

Efforcez-vous donc de faire des connexions LinkedIn uniquement avec des personnes avec qui vous avez eu des conversations mémorables. Les seules exceptions à cette règle sont les personnes qui connaissent quelqu’un avec qui vous êtes certain de vouloir vous connecter. Une étude de LinkedIn a révélé que plus de 40% des personnes qui ont réussi à établir des liens l’ont fait par l’intermédiaire d’une personne qu’elles connaissaient déjà.

 

De même lorsque vous êtes en relation avec un chargé de recrutement, visez à faire la meilleure impression possible en mettant en valeur vos qualifications et compétences.

 

Vous devez également créer un CV clair et simple. Gardez-le net et agréable à l’œil.

 

Rappelez-vous que les ressources humaines ne disposent que d’un temps limité pour examiner les CV. Il est donc important d’être aussi concis que possible lorsque vous définissez vos compétences et votre expérience professionnelle. Inclure deux ou trois points pour chacun des emplois que vous énumérez. Soyez précis au sujet de vos réalisations et des responsabilités que vous avez assumées.

 

Décrivez en donnant des chiffres précis autant que possible. Les nombres sont plus clairs que les phrases longues.

 

A vous de jouer …

Dans quelle phase de votre carrière êtes-vous ? Racontez.

“Pensez différemment, brisez les codes et VIVEZ vos rêves !”                                                                           Sébastien BEL

 

TOP CARRIÈRE Le guide du chercheur d’un bon JOB à l’usage des jeunes actifs (2ème partie) was last modified: by