Aimez-vous ce que vous faites ?

Se marier, changer de carrière, écrire un livre, créer une entreprise, acheter un bien, peindre une chambre ou partir en voyage. Nous nous posons beaucoup de questions lorsque ce que nous entreprenons dans notre vie comporte une part de risque. En effet, nous savons ce que nous voulons essayer, mais nous ne sommes pas certain que nous allons l’essayer.

Je pense que nous devrions évaluer le risque en termes de processus. Est-ce que nous aimons ce que nous faisons pendant la prise de risque ? Sommes-nous passionnés par la réalisation de notre entreprise ? Si vous appréciez le processus, le poids du résultat ne sera pas si lourd. A titre d’exemple, lorsque je repense à mon mariage, je n’ai pas le souvenir d’avoir douté un seul instant tant j’étais heureux de vivre le grand événement.

Lorsque vous devez prendre une décision risquée, poser vous LA question. Qu’est-ce que cela vous coûte si la prise de risque n’est pas payante ? Voici cinq choses à garder à l’esprit lorsque vous devez évaluer un risque.

Les regrets à long terme portent souvent sur le fait de ne pas prendre davantage de risques

Demandez aux personnes à la fin de leur vie quel est leur plus grand regret. Il est fréquent d’entendre ces personnes évoquer le manque de risque

Se tromper coûte moins que vous le pensez

En général, les gens ne se soucient pas si vous avez tort d’agir comme vous avez choisi de le faire. Après tout, c’est votre vie et vous commettez vos erreurs. La manière dont nous obtenons le plus de bonheur en dépensant notre argent consiste à vivre des expériences. Et quelle meilleure expérience que de prendre le risque pour découvrir comment se passera ce que vous avez choisi d’entreprendre ?

 

Vous rebondissez plus vite que nous pourrions nous y attendre

La plupart des gens sont beaucoup plus résistants que ce que nous croyons. Ainsi, D Gilbert, professeur de psychologie, explique que gagner énormément d’argent ne nous rend pas beaucoup plus heureux. De plus, il va même jusqu’à affirmer que perdre la capacité de marcher ne nous rend pas beaucoup plus malheureux. Ces cas extrêmes, illustrent notre tendance à largement surestimer l’impact qu’auront les résultats de ces prises de risque sur nos vies.

Ne voyez pas le risque TROP grand

Par exemple, beaucoup de gens pensent qu’ils sont obligés de quitter leur emploi pour créer une entreprise (ce n’est pas le cas !). D’autres pensent avoir besoin d’abandonner complètement une carrière ou de quitter leur entreprise pour essayer une nouvelle carrière (ce n’est pas le cas !). Ce que les meilleurs preneurs de risque ont en commun – ceux qui réussissent dans leur domaine – est qu’ils travaillent constamment à atténuer les risques avant de prendre le risque. Parfois, regarder simplement comment quelqu’un d’autre a abordé votre défi peut vous montrer une approche moins risquée pour agir.

 

Prendre des risques pour devenir meilleur

Parmi les personnes qui ont connues les plus grandes réussites, figurent celles qui ont pris le plus de risques. Ainsi, le plus grand joueur de l’histoire du basket, Mickael Jordan, est également le basketteur qui a le plus tenté et le plus échoué. A propos de sa carrière, il dit cela :

“J’ai raté plus de 9000 tirs durant ma carrière. J’ai perdu pas loin de 300 matches. Vingt-six fois, on m’a fait confiance pour le tir de la gagne et je l’ai marqué. J’ai échoué encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi j’ai réussi.”

 

A vous de jouer …

Prenez-vous des risques ? Lesquels ? 

Hésitez-vous à prendre une décision importante dans votre vie ? Pourquoi ?

 

“Pensez différemment, brisez les codes et VIVEZ vos rêves !”                                                                           Sébastien BEL
Comment prendre des risques intelligemment ? was last modified: by