J’ai déjà donné des conseils sur ce blog sur la façon de se conduire lors d’un entretien. Mais s’il n’y a qu’une chose importante à retenir quand il s’agit de discuter de votre salaire potentiel : ne jamais donner un chiffre en premier.

La bonne réponse à la question : « quelles sont vos attentes salariales ?» est presque toujours une alternative à cette phrase très directe : «je ne vous le dis pas ».

Ne soyez pas le premier à donner un chiffre !

La personne qui donne le premier chiffre définit le point de départ. Mais si c’est vous, vous perdez. Si vous demandez un salaire plus élevé que la fourchette prévue pour le job, le recruteur vous dira que vous êtes trop cher. Vous venez de perdre de l’argent. Si vous demandez un salaire inférieur à la fourchette, le recruteur ne dira rien et vous venez de perdre de l’argent.

Donc, vous ne pouvez que perdre en donnant le premier chiffre. Vous souhaitez que le recruteur vous indique la fourchette de salaire du poste. Ainsi,vous pouvez vous concentrer sur l’objectif d’atteindre la fourchette haute. Mais vous ne pouvez pas travailler à obtenir le plus haut salaire possible si vous ne possédez pas cette information.

Par conséquent, s’il y a deux bons négociateurs de salaire dans la salle, ce sera un jeu pour voir qui doit donner en premier un chiffre. Heureusement, l’entreprise ne peut pas vous faire une offre sans offrir de salaire. Les cartes sont donc en votre faveur, tant que vous maintenez votre position.

Voici donc une liste de réponses pré-rédigées pour répondre au recruteur lorsqu’il demandera à connaitre vos attentes salariales. Ces réponses fonctionnent, même si vous n’avez pas le dessus et que vous avez vraiment besoin de ce poste.

 

Quelle fourchette salariale souhaitez-vous ?

“Parlons d’abord des exigences et des attentes pour le poste, afin que je puisse avoir une idée de ce dont vous avez besoin.”

C’est une réponse douce à une manière douce de poser la question.

Qu’avez-vous fait lors de votre dernier emploi ?

“Ce poste n’est pas exactement le même que mon dernier travail. Examinons donc mes responsabilités et déterminez un salaire raisonnable pour ce poste. “

Combien escomptez-vous (en termes de salaire) ?

« Je recherche un emploi qui me convient parfaitement / je suis certain(e) que le salaire que vous proposez est conforme aux prix du marché. »

En d’autres termes, je me respecte et je souhaite imaginer pouvoir respecter cette entreprise.

 

Je dois savoir quelles sont vos prétentions salariales pour vous faire une offre. Pouvez-vous me donner une fourchette ?

“Je vous serais reconnaissant si vous pouviez me faire une offre basée sur la somme que vous avez budgétisé pour ce poste et nous pouvons partir de là.”

C’est une réponse assez directe, donc utiliser des mots comme “je serai reconnaissant » permet de l’atténuer.

Pourquoi ne souhaitez-vous pas donner vos attentes salariales ?

“Je pense que vous avez une bonne idée de la valeur de ce poste pour votre entreprise, et c’est une information importante pour moi.”

Las d’effectuer la danse, c’est une dernière tentative de vous forcer à donner un chiffre en premier. Tenez votre ligne de conduite et vous gagnez.

 

Et s’il insiste ?

Vous comprenez l’idée, n’est-ce pas ? Si vous pensez que vous aurez l’air odieux ou obstiné en ne répondant pas à la question, pensez à ce qu’il ressent lorsqu’il pose la question plus d’une fois. Le recruteur essaie simplement de vous lancer dans les négociations. Si vous cédiez, vous ressembleriez à un mauvais négociateur, et le recruteur ne cherche probablement pas une telle personne.

Soyez donc au courant et comprenez que le recruteur est aussi insistant que vous. Et cela pourrait vous encourager à savoir que la recherche démontre que si vous mimez le comportement du recruteur, vous êtes plus susceptible d’obtenir le travail. Bien sûr, cela s’applique généralement au ton de la voix, au niveau d’enthousiasme et au langage corporel. Mais qui dit que cela ne s’applique pas non plus aux tactiques de négociation ? Essayez-donc. Vous pourriez gagner plus.

 

A vous de jouer…

Négociez-vous votre salaire ?

Quelles tactiques adoptez-vous ?

Quelles sont vos expériences de négociation ?

“Pensez différemment, brisez les codes et VIVEZ vos rêves !”                                                                           Sébastien BEL

 

La réponse à la question la plus délicate lors d’un entretien (le salaire) was last modified: by