Les travailleurs d’aujourd’hui ont trois priorités claires. Ils souhaitent des heures flexibles, des emplois qui leur permettent de grandir et la possibilité de passer du temps à faire croître leurs relations personnelles.

 

Ce ne sont pas les caractéristiques des emplois qui attirent généralement les meilleurs candidats. La plupart des avocats font des heures à ne plus finir;. Beaucoup de médecins ont peu de flexibilité. Tandis que les consultants sacrifient leur temps personnel sur la route.

 

Alors, qu’est-ce qui reste ? Quels sont les emplois de rêve aujourd’hui ?

Quels sont les cheminements de carrière qui remettent en question les hypothèses du succès conventionnel, mais permettent de répondre aux principales priorités des travailleurs d’aujourd’hui : la flexibilité, la croissance personnelle et les collègues amusants.

Une grande partie de la carrière de rêve consiste à sortir rapidement des emplois de niveau débutant. Puis à suivre un chemin de carrière qui vous permet d’évoluer par la suite. Certaines personnes démarrent des entreprises dans leurs chambres. Ainsi, il ont une bonne expérience sur leur CV au moment où ils obtiennent leur diplôme. Certaines personnes travaillent à la pige après l’obtention de leur diplôme pour trouver un bon travail et faire leurs preuves. Puis, ils obtiennent un emploi de niveau intermédiaire.

Certains emplois dits juniors sont toujours bons lorsque l’entreprise offre beaucoup en échange. Ces emplois sont inflexibles et exigeants. Mais, ils offrent une formation intensive de plusieurs années. Par exemple, être analyste pour une banque d’investissement, suivre un programme de formation structuré dans une entreprise ou aller chez un cabinet de conseil de premier plan qui fait de la formation sa priorité.

Occuper ces emplois est presque comme aller dans une l’école de commerce. Mais au lieu de payer pour cela, vous êtes payé. Et puis vous partez.

Les emplois de rêve d’aujourd’hui sont différents de ceux du passé, mais génèrent tout autant de compétition. Ils sont difficiles à obtenir et difficiles à conserver.

 

Laissez-vous plusieurs options

Si vous ne savez pas comment atteindre le sommet dans un domaine, déterminez comment garder vos options ouvertes. Le pire chemin de carrière pour le travailleur d’aujourd’hui est celui dans lequel vous êtes coincé. Celui où le changement de carrière vous obligerait à recommencer à la base. Des parcours multidisciplinaires vous permettent de vous déplacer entre les disciplines et les départements. Les carrières qui ne demandent pas beaucoup de temps vous permettront de développer vos prochaines compétences pendant que vous faites votre travail actuel. Ce sont des emplois de rêve, car ils vous permettent de créer du travail autour de la vie que vous voulez mener.

 

Et, bien sûr, n’oubliez pas l’esprit d’entreprise. La raison pour laquelle tant de jeunes créent des entreprises n’est pas parce que les emplois sont difficiles à trouver. C’est parce que les emplois de rêve sont difficiles à trouver. Mais démarrer votre propre entreprise vous permet de travailler avec vos amis, de choisir vos propres heures et d’apprendre sur une courbe très raide.

 

Nous n’avons plus un ensemble fini d’emplois respectables. Ce que nous avons, ce sont des chemins multiples qui convergent vers un travail flexible et gratifiant qui s’adapte à une vie personnelle. Et nous avons des chemins qui ne vous mènent pas à cela.

 

Le travail de rêve du nouveau millénaire joue sur vos forces. Alors, trouvez-les. Parce que cet emploi de rêve ne se déploiera pas devant vous comme dans les années 1950 ou il s’agissait de gravir les échelons de l’entreprise.

 

Vous devez rechercher le travail de rêve durant chaque jour de votre carrière si vous voulez vraiment l’obtenir.

 

A vous de jouer …

Quel(s) scénarios envisagez-vous ? Racontez vos expériences.

“Pensez différemment, brisez les codes et VIVEZ vos rêves !”                                                                           Sébastien BEL

 

Trouver des emplois de rêve, un scénario à rebondissements was last modified: by