Nous voulons ressentir de la passion pour notre travail (sinon, à quoi bon ce site 😉 ?). Cependant, passion et rémunération ne vont pas toujours de pair. Souvent, elles sont même inversement liées. L’enjeu pour beaucoup consiste à comprendre comment équilibrer l’amour de notre vie avec la nécessité d’avoir de la nourriture sur la table.

 

Quand un bassiste devient informaticien : raison ou sentiment ?

Bernard.C est le bassiste d’un groupe de musique. Il ne se considère pas comme un “risque tout” quand il s’agit de ramener à manger à la maison. Il se savait en difficulté lorsque l’usage du feu a été interdit pour les spectacles de rue par la commune ou il avait coutume d’effectuer ses représentations. Avant cela, il avait gagné 500 euros en un week-end grâce à son spectacle de jongleur avec des anneaux enflammés.

“Ce n’était pas un travail facile”, dit-il. “Je devrais prendre m’installer à 8 heures du matin, même si je ne commençais à jongler pas avant 6 heures de l’après-midi.

Après l’interdiction de l’usage du feu, son revenu a chuté. Il a été contraint de le compléter en travaillant dans une épicerie. Mais, lorsque la saison de jonglerie s’est terminée à l’automne, ce salaire d’appoint n’a pas suffi. Il a donc pris un travail dans le domaine de l’informatique. Bernard C n’avait pas vraiment toutes les compétences requises, mais l’entreprise n’avait pas l’argent nécessaire pour payer les compétences dont elle avait besoin.

 

Le secret est dans le timing

Barbara R, psychologue et responsable d’un Programme de perfectionnement professionnel, rencontre régulièrement des personnes vivant un dilemme entre passion et rémunération.

“Comme beaucoup de chose dans la vie, dit-elle, le secret est dans le timing”.

Barbara R recommande que les gens gagnent de l’argent d’abord, puis suivent leurs rêves. Selon elle, cela est possible si vos passions ne dépendent pas exclusivement de vos revenus. En effet, beaucoup de gens dépensent pour essayer d’oublier que le travail lucratif qu’ils font ne leur convient pas vraiment. Cette situation malheureuse génère des personnes coincée par leur travail.

“Les jeunes qui décident d’aller où leurs cœurs les conduit et qui vivent avec frugalité peuvent même avoir une vie plus facile que ceux qui oublient le plaisir au travail ou que ceux qui ne développent pas les compétences et la discipline requises pour gagner de l’argent jusque tard dans la vie “.

 

Une réalité plus nuancée ?

Pourtant, la réalité n’est pas si simple. Lorsque je demande à Bernard C ce qu’il pense de l’idée de reporter ses rêves d’être musicien à plus tard, il me répond qu’il ne peut pas imaginer ne pas faire de la musique. “

“Je le ferais de toute façon, dit-il.

Mais il est clair que son rêve a des limites.

Il gagne 34 000 euros par an en tant que gérant d’un parc informatique. Lorsque je lui demande s’il quitterait son poste ,s’il pouvait gagner 40 000 euros par an en tournée avec son groupe, il me répond non. Il est certain qu’il pourrait gagner beaucoup d’argent en tant que technicien en informatique, à l’avenir. Il voit sa carrière comme un travail qu’il pourrait garder toute sa vie. Mieux, il s’imagine grandir et évoluer dans cette voie.

Pour lui, la créativité requise pour résoudre des problèmes informatiques est similaire à la créativité dans la musique. En ce sens, il est plus sceptique lorsqu’il envisage la vie sur la route:

«Je ne pourrais pas vivre sur la route plus de quelques années…”

A vous de jouer …

Et vous ? 😉 Comment choisissez-vous entre salaire et passion ?

Êtes-vous d’accord avec les propos tenus par la psychologue ?

Préférez-vous, comme Bernard R, envisager votre passion à côté de votre travail ?

“Pensez différemment, brisez les codes et VIVEZ vos rêves !”                                                                           Sébastien BEL

 

Comment choisir entre salaire et passion ? was last modified: by