Ne passez pas cinq ans à chercher votre vocation et à vous poser des questions. Il suffit de mettre le pied dans l’eau pour voir comment vous vous sentez. Puis faites le grand plongeon. Si vous n’aimez pas votre lieu d’atterrissage, retournez sur votre plongeoir. Puis, essayez de tremper votre pied dans l’eau à nouveau.

Mais, avant de faire tout cela, assurez-vous qu’il est temps pour vous de changer.

 

Voici de mauvaises raisons de changer de carrière :

  • Vous détestez votre patron (changez de travail, pas de carrière).
  • Obtenir plus de prestige (vous avez une crise de confiance, pas une crise de carrière),
  • Rencontrer de nouvelles personnes (Essayez d’aller au café ou pratiquez un loisir. Ce que vous voulez vraiment, c’est avoir une vie. Trouvez-vous des centres d’intérêt).

Ainsi que quelques bonnes raisons de changer de carrière :

  • Avoir un rôle plus créatif, plus analytique ou plus axé sur la gestion,
  • Vivre dans un lieu incompatible avec votre carrière actuelle,
  • Obtenir plus de flexibilité ou moins d’heures.

Une fois que vous décidez qu’il est temps d’essayer quelque chose de nouveau, vous devez agir rapidement. Herminia Ibarra, professeur de comportement organisationnel à l‘INSEAD a réalisé de nombreux entretiens avec des salariés. Elle conclut que le changement de carrière nécessite de passer moins de temps à philosopher pour consacrer ce temps à essayer quelque chose de nouveau – n’importe quoi.

 

1ère marche : recherchez votre vocation !

Lorsque vous savez que vous voulez changer, vous devez comprendre ce qui ne vous convient pas dans votre situation actuelle. Mais ne partez pas de l’hypothèse que votre travail actuel ne convient pas à votre personnalité. De même, ne partez pas de l’hypothèse que si vous connaissiez exactement votre personnalité, vous sauriez exactement ce que vous devriez faire.

Professeur de psychologie de Daniel Gilbert, dit que, dans la poursuite du bonheur, « nous devrions avoir plus de confiance dans notre propre capacité d’adaptation et moins de confiance dans nos prédictions sur la façon dont nous nous sentirons.» Essayez donc plusieurs choses.

En fait, notre véritable vocation dans un travail n’est pas si important. Il y a beaucoup de vocations possibles pour une personne. Les gens ont plusieurs facettes. Ainsi, changer de carrière signifie changer notre identité professionnelle, mais ce n’est pas un processus d’échange d’une identité pour une autre. Il s’agit plutôt de reconfigurer l’ensemble des possibilités. A l’intérieur de chacun d’entre nous, il y a une partie pragmatique et une partie créative, et il y a des moments dans la vie où nous accordons plus de temps, d’espace et d’énergie à l’un qu’à l’autre.

Vous pouvez passer des tests de personnalité jusqu’à ce que vous soyez certain de votre vocation, mais ils ont des limites. Dans de nombreux cas, vous ne pouvez pas savoir ce que vous aimez faire si vous ne l’avez pas fait. Et “toute les recherches démontrent que les adultes apprennent en faisant”. Ainsi, moins d’analyse et plus d’action vous aideront à trouver le meilleur changement pour vous, plus rapidement.

 

2eme marche : essayez !

Vous ne saurez jamais si vous vous sentez à l’aise dans l’environnement professionnel jusqu’à ce que vous l’essayiez. Une étape préliminaire, comme le bénévolat, ou un travail à temps partiel vous permettra de revenir à votre carrière d’origine si nécessaire.

Le moyen le plus efficace de faire un changement sérieux dans votre vie est de le faire d’une manière pas si sérieuse. Jouez de nouveaux rôles professionnels sur une échelle limitée mais tangible, sans compromettre votre travail actuel. Essayez des missions. Utilisez des congés sabbatiques ou des congés prolongés pour explorer de nouvelles directions.

Et surtout, ne suivez pas une nouvelle formation jusqu’à ce que vous soyez convaincu que vous savez ce que vous allez faire avec le diplôme. Si vous ne savez pas ce que vous allez faire une fois que vous obtiendrez le diplôme, alors, comment savez-vous que vous en avez besoin ?

 

3eme marche : faites un saut !

Obtenir votre premier emploi dans une nouvelle carrière est difficile, surtout si vous ne voulez pas faire le café. Essayez d’abord de faire le changement à l’intérieur de votre entreprise, car ils vous connaissent et apprécient votre valeur professionnelle. Demandez un changement de service.

Si cela ne fonctionne pas, utilisez votre réseau, celui que vous avez probablement développé au cours de la seconde étape. Les personnes qui changent de travail n’ont probablement pas beaucoup de compétences dans leur nouveau domaine, de sorte que le réseautage est la meilleure façon d’e rencontrer quelqu’un qui vous donnera une chance.

Parfois, il est possible de vendre vos compétences, lors d’un changement de carrière. Et si vous le pouvez, vous devriez. Par exemple, si vous êtes un enseignant et que vous souhaitez entrer dans la technologie, postuler à des emplois dans des entreprises de logiciels qui vendent dans le secteur de l’éducation. Vous aurez plus de valeur pour une société dans le secteur de l’éducation que pour une société de jeux vidéo, même si les deux vendent de la technologie.

Un changement de carrière est une chance de remédier à une insatisfaction en construisant des compétences éprouvées dans sa vocation. Bien réalisé, c’est une chance de montrer une nouvelle facette de vos talents.

 

A vous de jouer … 😉

Souhaitez -vous changer de carrière ? Pourquoi ?

Savez-vous comment vous allez vous y prendre ?

“Pensez différemment, brisez les codes et VIVEZ vos rêves !”                                                                           Sébastien BEL
Une nouvelle vocation ? 3 marches à gravir pour changer de carrière was last modified: by